Double-cliquez pour modifier
Appuyez pour modifier


Menu
Rapport annuel 2022

ÉDITO

 

2022 fut une année agitée… marquée par la guerre en Ukraine, les élections présidentielles puis législatives, la crise énergétique… mais également, à l’échelle d’Hespul, par l’organisation d’une belle rencontre le 17 juin à l’occasion de nos 30 ans, qui vont de pair avec le 30e anniversaire du premier raccordement au réseau d'une installation photovoltaïque en France.

2022 a été fortement affectée par la problématique de l'énergie avec un risque de blackout électrique évité grâce notamment aux efforts de sobriété des ménages et des entreprises.

2022 a aussi été l’année de la préparation de la loi dite d’accélération des énergies renouvelables - votée en mars 2023 mais masquée médiatiquement par la réforme des retraites.

Pionnière dans un domaine à l’époque négligé mais devenu l’un des piliers de la transition énergétique, Hespul n’a jamais bénéficié d’une légitimité aussi grande pour son positionnement constant en faveur de l’intérêt général, ni d’une reconnaissance aussi large de ses apports et de la qualité de son travail.

Pour autant, 2022 est malheureusement une année profondément déficitaire pour l’association. En cause, des retards – liés au contexte post-Covid - dans le démarrage de nouveaux projets européens, le départ de salarié·e·s expert·e·s dont les remplacements nécessitent un délai de recrutement et de montée en compétence important. Et, plus globalement, une difficulté récurrente à traduire cette reconnaissance en termes financiers.

Les fonds propres de l’association ont permis d’encaisser le coup et les indicateurs pour 2023 laissent heureusement présager un avenir meilleur, mais il nous faut poursuivre nos efforts pour assurer la pérennité de l’association et continuer à porter haut et fort sa mission et son engagement dont l’utilité est plus que jamais évidente. À cet égard, le développement de partenariats avec les nombreux acteurs publics et privés qui nous disent chaque jour tout le bien qu’ils pensent de nos actions doit devenir un axe majeur de notre modèle économique.

Comme à l’habitude, la description de certaines de ces actions et des orientations et axes stratégiques dans lesquelles elles s’inscrivent est au menu de ce rapport annuel, ainsi que la présentation de notre équipe salariée sans laquelle rien ne serait possible.

Je vous en souhaite une bonne lecture.

Merci à tou·te·s, équipe de salarié·e·s, membres du CA, mécènes qui nous font exister.

 

RESPONSABILITÉS SOCIALE, ENVIRONNEMENTALE ET ÉCONOMIQUE

 

Issue directement d’une initiative citoyenne et se retrouvant pleinement dans les valeurs de l’Économie Sociale et Solidaire, Hespul s’emploie à faire vivre, dans son organisation et dans son fonctionnement quotidien, des pratiques fondées sur la bienveillance, l’écoute et le partage. La structure répond aux contraintes juridiques, économiques et sociales d’une association se vivant résolument comme une entreprise à but non-lucratif.

 

 

Le Conseil d'administration est composé de 18 membres

  • Fondateurs et adhérents individuels

  • Organismes publics et collectivités territoriales

  • Associations

  • Autres entités de droit privé du domaine de l'énergie

Le bureau supervise la gestion quotidienne, confiée au directeur général Marc Jedliczka, via une délégation extensive de pouvoirs.

Le bureau a été réélu à ses positions le 01/12/2022.

IMPACT ENVIRONNEMENTAL

 

Pour la vie interne ou à l'extérieur, Hespul fait des choix en accord avec ses valeurs de développement durable. Cette démarche se retrouve dans la sélection de fournisseurs.

 

  • La papeterie et l'épicerie sont exclusivement écologiques, avec notamment du café directement acheté auprès de producteurs zapatistes.

 

  • Deux lombricomposteurs gérés par les salarié·es sont à disposition dans la cuisine afin de diminuer la quantité des déchets.

 

  • L’électricité 100 % renouvelable est fournie par Enercoop, dont Hespul est sociétaire.

     

 

  • Un système photovoltaïque de 1,2 kWc à vocation pédagogique, installé sur la terrasse, nous permet de produire de l'électricité renouvelable injectée dans le réseau intérieur des bureaux et autoconsommée.

 

 

  • Le choix du matériel informatique repose sur un coût d’achat relativement élevé, mais qui nous garantit une utilisation jusqu'à 10 ans sans perte de performance.

 

 

 

 

Les salarié·es se rendent au travail :

  • à vélo
  • ou en transports en commun.

Aucun n’utilise exclusivement de voiture individuelle.

L’indemnité kilométrique vélo a été mise en place de façon volontaire dès que cette possibilité a été ouverte par la règlementation. 

Lorsque les déplacements professionnels sont inévitables, le train est systématiquement privilégié, y compris pour les trajets longue distance, qu’ils soient nationaux ou européens.

Le parc automobile d’Hespul est mutualisé avec l'ALEC du Grand Lyon, Épices Énergie et l'ALTE 69, et comprend notamment un véhicule hybride. L'ensemble est mis à disposition des salarié·es contre paiement pour leur usage personnel lorsqu’ils ne sont pas utilisés à des fins professionnelles.

 

NOTRE SINGULARITÉ

 

NOTRE OBJECTIF
Contribuer à la transition énergétique pour l’avènement d’une société sobre, efficace, respectueuse des équilibres écologiques et soucieuse d’équité et de bien-être.
30 ANS D’EXPÉRIENCE
pour accompagner tous les publics : citoyens, collectivités, institutions, professionnels du bâtiment et de l’énergie, associations relais, acteurs de l’éducation populaire...

 

30 SALARIÉS
experts des énergies renouvelables, des réseaux et de la planification énergétiques, du numérique, de la pédagogie et des changements de comportement.

 

UNE ORGANISATION AU SERVICE DE SES AMBITIONS
Un fonctionnement en mode projet qui privilégie la méthode Agile et un groupement d’employeurs pour mutualiser les compétences.

 

DES PARTENARIATS NATIONAUX ET EUROPÉENS
pour innover et des expérimentations locales pour essaimer.
UN ENGAGEMENT HISTORIQUE
dans les réseaux énergie‑climat : CLER‑Réseau pour la transition énergétique, Association négaWatt, Réseau‑Action‑Climat... et dans l’écosystème de l’Économie Sociale et Solidaire.

 

NOS MÉTIERS

 
L’une des principales forces d’Hespul est de rassembler un large spectre de compétences, de connaissances, de parcours de formation et d’expérience au sein d’une équipe d'une trentaine de salariés, liés par un projet commun : accélérer la mutation énergétique de la société et des individus qui la composent.

 

PHOTOVOLTAÏQUE

 

C’est le métier historique d’Hespul. Les salarié·es interviennent à toutes les étapes d’un projet photovoltaïque : depuis l’accompagnement des politiques nationales, en amont (plaidoyer) comme en aval (décryptage du maquis réglementaire et administratif), ou locales (évaluation du gisement, planification du développement, appropriation par les acteurs locaux...), à l’exploitation de systèmes en production, en passant par les études de faisabilité, le dimensionnement ou encore l’appui aux maîtres d’ouvrage.

 

 

 

 

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ET RÉSEAUX

 

Confrontée très tôt à la problématique du raccordement des installations photovoltaïques au réseau de distribution d'électricité, Hespul a développé des compétences techniques et juridiques pointues dans ce domaine, ce qui justifie sa participation à différentes instances nationales, telles que le Comité de Concertation des Producteurs et des opérateurs de Stockage (CCPS) animé par Enedis. Cette expertise est également mise à la disposition de producteurs, autorités concédantes (syndicats d’énergie ou métropoles) et collectivités territoriales dans le but d’optimiser la gestion des réseaux et d’anticiper leurs évolutions en cohérence avec les enjeux de la transition énergétique.

 

 

POLITIQUES LOCALES DE L'ÉNERGIE

 

Qu’ils soient urbains ou ruraux, les territoires ont besoin pour la conception et la mise en œuvre de leurs politiques énergie-climat de faire appel à une grande diversité de compétences et à une bonne connaissance des jeux d’acteurs locaux et nationaux. Dans ce domaine, Hespul affirme sa singularité en accompagnant les collectivités les plus ambitieuses, en cultivant son réseau de partenariats et en concevant des outils méthodologiques et/ou numériques de sensibilisation, d’aide à la décision et de pilotage des politiques énergétiques territoriales.

 

 

 

SUPPORT

 

Aucun des autres métiers exercés par Hespul ne pourrait exister sans l’appui constant et performant d’un pôle support qui rassemble toutes les compétences nécessaires (administration, gestion, comptabilité, communication…) et s’active au quotidien dans un écosystème particulièrement complexe du fait non seulement de la sectorisation comptable, mais aussi de l’existence d’une filiale commerciale incluant des activités R&D (Épices Énergie) et d’un groupement d’employeurs (GEDERRA) qui connaît une forte croissance pour répondre aux besoins et aux attentes de membres de plus en plus nombreux.

 

 

NUMÉRIQUE

 

Identifiée de longue date comme élément stratégique, la maîtrise de la conception, du développement et de l’exploitation d’outils numériques construits par Hespul s’inscrit dans une vision responsable de l’informatique, tant en matière de collecte et de traitement de données, que de besoin d’infrastructures et de serveurs. Elle constitue un solide atout aussi bien en interne (optimisation du fonctionnement collaboratif) qu’en externe (capacité à répondre à des besoins variés).

 

 

 

 

PÉDAGOGIE ET ANIMATION

 

La sensibilisation et l’accompagnement des diverses catégories de publics est une clé essentielle des changements de comportements. Le savoir-faire acquis s’appuie sur la co-construction des parcours d’animation sur mesure avec les acteurs de terrain permettant d’engager les citoyens, les professionnels et les territoires sur la voie de la transition énergétique. Il s’agit de faciliter l’acquisition des savoirs à travers des postures de formateur et d’éducateur, de créer des outils pédagogiques ou des dispositifs d’animation et d’être lieu de ressources et de conseils.

 

 

 

LES SALARIÉS D'HESPUL

 

 

28 SALARIÉS MIS À DISPOSITION PAR GEDERRA ET 9 SALARIÉS HESPUL
Les salariés mis à disposition sont le plus souvent partagés avec d’autres structures de la transition énergétique et ces échanges enrichissent chacun des partenaires.
 
  • Moyenne d'âge = 40 ans
  • Ancienneté moyenne = 7,5 ans

 

 

 

 

En 2022, l'équipe salariée était composée de 18,19 équivalents temps plein lissés sur l'année, répartis entre 5 pôles métiers.

 

  • Direction

    Marc Jedliczka Directeur Général

  • Support

    Eric L’Hôte Coordinateur du pôle

    Régis Cara Comptabilité

    Marion Mansart Gestion

    Céline Thierry    Gestion

    Stéphanie Dias
    Ressources Humaines

    Alexandra Michel Ressources Humaines

    Olivier David Développement et Partenariats

             Noura Assal         Services généraux

  • Photovoltaïque

    Melodie de l'Epine
    Coordinatrice de pôle

    Anne-Claire Faure
    Photovoltaïque et réseaux

    Bruno Gaiddon Photovoltaïque et réseaux

    Emilien Lassara Photovoltaïque

    Marielle Perrin
    Photovoltaïque

    Martin Dravet Photovoltaïque

    Jérémy Sarantou Photovoltaïque

    Nicolas Lebert
    Photovoltaïque

  • Réseaux et planification

    Vincent Krakowski Coordinateur du pôle

    Fannie Lavoué Photovoltaïque et réseaux

    Achour Oudjedi Réseaux électriques

    Damien Salel Photovoltaïque et réseaux

  • Communication et Éducation

    Maïté Garnier Coordinatrice du pôle

    Jessica Pages Sensibilisation

    Thomas Chavanon Sensibilisation

    Julien Verschilde Sensibilisation

    Pauline Vulliod Communication et appui au plaidoyer

    Blanca Pelaez Formation continue

  • Transition ²

    Alexandre Norman Coordinateur de pôle

    Luc Granier Coordinateur du pôle

    Estelle Lepeigneux Développement informatique

    Fabien Michel Développement informatique

    Nils Moynac Développement informatique

    Jean-Lou Schmidt Administration système

    David Valsy    Administration système

    Charles de Lacombe    Développement et administration système

    Julien Renucci     Référent technique énergie

Lumière sur les activités de 2022 

 

 

Expérimenter des approches innovantes

 

 

Orienter les décisions politiques et adapter les cadres juridiques par du plaidoyer et un fort engagement dans les réseaux d'acteurs de la transition énergétique.
Lever les barrières techniques et proposer des solutions concrètes pour faciliter et accélérer la transition.
Relever le défi humain en rendant les citoyens acteurs et en massifiant les bonnes pratiques.

 

Travaux de normalisation avec l’association bruxelloise ECOS

ECOS, Environmental Coalition on Standards, est une association basée à Bruxelles qui intervient auprès des organismes de normalisation comme le CENELEC et la Commission Electrotechnique Internationale (IEC). Elle compte parmi ses membres le CLER-Réseau pour la transition énergétique.

Hespul a été missionnée pour intervenir auprès d’ECOS sur différents sujets liés au photovoltaïque, notamment le projet de rapport technique de l’IEC sur l’utilisation des modules photovoltaïques de réemploi, le projet de règlementation européenne sur l’étiquette énergie des modules photovoltaïques, ou encore le projet de règlementation européenne sur l’écoconception des modules photovoltaïques et des onduleurs.

 

ERA-Net REgions - L'insertion des EnR sur le réseau électrique

L'insertion des énergies renouvelables - éoliennes et photovoltaïques - dites variables, pose la question du remplacement graduel des moyens conventionnels qui rendent aujourd'hui un certain nombre de services d'équilibrage du système électrique. Le projet européen REgions, dont le but est d'expérimenter la gestion des congestions et le réglage de la tension grâce à une centrale dite virtuelle (VPP pour Virtual Power Plant) pilotant des centrales photovoltaïques et éoliennes installées sur le réseau HTA de distribution d'électricité, s'est déroulé d'octobre 2019 à février 2023 et a associé des partenaires allemands, autrichiens et français.

Dans ce projet, Hespul a coordonné la partie française, fait le lien entre les différents producteurs impliqués (Engie Green, Boralex, Sonnedix et Valeco), participé à la définition des cas d'étude, réalisé un travail de veille sur les marchés de l'électricité et leur articulation entre eux et contribué activement au démonstrateur français (connexion des centrales à la VPP développée par le Fraunhofer Institute en Allemagne et pilotage des tests).

Le projet a notamment permis de montrer, d'une part, la capacité technique des moyens de production éoliens et photovoltaïques à rendre les services testés et ce avec un temps d'activation toujours inférieur à la minute et - d'autre part - l'intérêt d'une centrale virtuelle agrégeant différents types de production répartis sur le territoire pour suivre des consignes variées et pour augmenter la résilience du système en cas d'aléas.

La principale recommandation de l'expérimentation française est d'accroître l'interopérabilité des protocoles de communication utilisés par les fabricants de turbines et d'onduleurs et par les producteurs EnR pour rendre le pilotage des moyens de production plus aisé.

Ce projet a été financé par le programme européen ERA-Net Smart-Energy Systems, via l'ADEME.

 

Adapter la loi pour faciliter le raccordement au réseau

De novembre 2021 à juin 2022, la Direction Générale de l'Énergie et du Climat (DGEC) du Ministère de la Transition Écologique a mis en place un groupe de travail sur le sujet du raccordement aux réseaux électriques afin de recueillir auprès des parties prenantes leurs interrogations sur le cadre réglementaire et législatif en vigueur sur les questions du raccordement des consommateurs et des producteurs, ainsi que leurs propositions d'évolutions de ce cadre dans la perspective d'alimenter le projet de loi "accélération des énergies renouvelables".

Ce sont au total près de 20 réunions (3 plénières, 2 réunions "ad-hoc" et 4 à 5 réunions en "sous-groupes") qui se sont déroulées et durant lesquelles ont été débattus différents constats et propositions. Les 3 sous-groupes ont porté sur :

  1. le cadre et le financement, avec pour objectif de renforcer l'équité de traitement entre demandeurs et d'encourager l'optimisation des raccordements
  2. les procédures, avec pour objectif de réduire les délais et
  3. le dimensionnement technique, avec pour objectif d'adapter la règlementation technique aux futurs enjeux propres aux réseaux électriques.

Hespul a pu participer à l'ensemble des réunions et faire des contributions dans chacun des sous-groupes. Hespul a formulé 25 propositions envoyées par écrit à la DGEC et a défendu la plupart de celles-ci au sein des différents sous-groupes concernés. La proposition de forfaitiser les coûts de raccordement à la puissance raccordée pour les installations de production raccordées en basse-tension, défendue de longue date par l'association, a notamment été jugée pertinente et mature par la DGEC. Elle a été transcrite dans le projet de loi d'accélération des énergies renouvelables (sans toutefois être maintenue jusqu'au bout du processus législatif).

Des actions réalisées dans le cadre du Centre national de ressources sur le photovoltaïque et son intégration au réseau électrique.

 

 

Conseiller, accompagner et co-construire des actions concrètes

 

 

Accompagner les collectivités pour la planification territoriale et sa mise en œuvre.
Développer des outils d'aide à la décision pour les décideurs et les acteurs de terrain.
Engager et accompagner les acteurs des territoires à la mise en œuvre de solutions concrètes.

 

Mixeur, un outil de suivi de gestion de contacts au service des acteurs de la transition

Depuis plusieurs années, Hespul développe des outils numériques co-construits avec les acteurs de terrain de la transition énergétique. Initialement pensé pour outiller les conseillers France-Rénov, l’outil Mixeur est aujourd'hui un vrai allié au service des différentes activités des structures. À partir d’une base de contacts mutualisée à l’échelle de l'organisme, Mixeur permet un suivi des différentes thématiques traitées avec les interlocuteurs, la prise de rendez-vous en ligne, la gestion d’inscription à des événements... Mixeur est un outil qui centralise la gestion et le pilotage des différentes activités !

La communauté d’utilisateurs, lancée en septembre 2020, a bien grandi : plus de 23 structures font maintenant partie de cette communauté qui assure à l’outil une pérennité économique et une pertinence fonctionnelle grâce aux retours et à la gouvernance de ses utilisateurs. 2022 aura été une année de consolidation et d’améliorations, notamment au niveau des modules de statistiques, permettant aux utilisateurs d’aller plus loin dans le suivi et la consolidation des données de leurs activités.

 

Recherche d'un nouveau contrat de fourniture d'auxiliaires

L'exploitation est un élément central de la vie d'un projet photovoltaïque. Elle permet de faire vivre les kWh décarbonés produits et de prolonger la longévité des centrales.

Afin d'être au contact de la réalité du métier d'exploitant, Hespul assure l'exploitation d'un petit portefeuille de centrales photovoltaïques pour Edisun Power. Cette expérience lui permet de s'imprégner des différentes problématiques techniques et administratives pouvant advenir au cours de la vie d'une installation PV. L'expertise ainsi acquise vient nourrir les positions de l'association dans les différents débats qui animent la filière en France.

L'année 2022 a été marquée par une crise énergétique mondiale - due à la guerre en Ukraine et accentuée par la non-disponibilité de l'ensemble du parc nucléaire français - ayant conduit à une explosion des prix sur le marché de l'électricité. De nombreux producteurs se sont ainsi trouvés en difficulté dans l'approvisionnement en électricité des auxiliaires des centrales. Ce fut le cas des centrales PV dont Hespul assure l'exploitation.

Afin de répondre à cette situation complexe, Hespul a entamé un travail d'enquête pour trouver la solution la plus adéquate qui n'entacherait pas la viabilité économique de ces projets PV.  Ainsi, à la lumière de la lecture des contrats d'achats, Hespul est arrivée à la conclusion que la déduction de la consommation des auxiliaires de la production de la centrale PV était la solution la plus optimale.

Une fois la demande faite auprès du gestionnaire du réseau compétent, celui-ci avait refusé une telle configuration arguant que ce n'était plus permis par la réglementation. Effectivement, l'arrêté tarifaire en vigueur S21 ne le permet plus depuis. En revanche, les installations soumises aux autres arrêtés tarifaires peuvent toujours prétendre à cette disposition (déduction de la consommation des auxiliaires de la production). La demande a ainsi pu être prise en charge. Cette expérience a également pu débloquer les demandes d'autres producteurs dans la même situation.

Pour plus d'éléments techniques, veuillez vous reporter à cet article.

 

Des municipalités bas carbone dans 5 pays !

PATH2LC, qui prendra fin en 2023, a battu son plein en 2022 !

PATH2LC, c’est un projet européen qui met en lien des réseaux de municipalités œuvrant à la réduction de leurs émissions de carbone, dans 5 pays différents. Le cœur d’activités du programme est l’accompagnement à l’élaboration et à la mise en œuvre de Plans Climat-Air-Énergie Territoriaux (PCAET) – ou leurs équivalents à l’étranger. Pour cela, des réseaux de collectivités locales sont mis en lien dans le but de faciliter l’échange de connaissances et de retours d’expériences entre les territoires.

Hespul est en charge des activités de communication et de dissémination liées au projet. Au programme : animation de site internet, de réseaux sociaux et création de contenus éditoriaux et graphiques !

Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne.

 

Installation photovoltaïque visitable du bâtiment Porche à Lyon

Situé au cœur du quartier de la Confluence à Lyon, le bâtiment Porche abritait les services administratifs de l’ancien marché de gros de Lyon appelé Marché Gare. Ce bâtiment a fait l’objet d’une réhabilitation énergétique complète pilotée par la SPL Lyon-Confluence et a été transformé en une salle de concerts labelisée Scène de Musiques Actuelles (SMAC).

Hespul a accompagné la SPL Lyon-Confluence pour équiper ce bâtiment d’une installation photovoltaïque de 35 kWc, aménagée pour accueillir du public dans le cadre de visites de site (escalier d’accès, toiture sécurisée, sol matérialisé, éclairage de sécurité…). La production de cette installation est partiellement autoconsommée par les activités du Marché Gare. Les excédents seront prochainement valorisés dans le cadre d’une opération d’autoconsommation collective avec les locaux de la SPL Lyon-Confluence situés à proximité.

 

Le Centre national de ressources sur le photovoltaïque

Le Centre national de ressources sur le photovoltaïque et son intégration au réseau électrique (CRPV), porté par Hespul, accompagne les porteurs de projets par la capitalisons de bonnes pratiques, ainsi que la vulgarisation et la diffusion d'information. Sa finalité est la démocratisation de l'accès au photovoltaïque.

En parallèle, des actions de plaidoyer sont réalisées afin de lever les freins au développement du photovoltaïque, tout en s'assurant que ce dernier soit respectueux des équilibres écologiques et puisse répondre aux besoins du plus grand nombre.

En 2022, le CRPV a reçu le soutien de l'ADEME, d'Enedis, de la DGEC, de la Région PACA, du Syder, de SIEML, de Territoire d'Energie Lot et de la Banque de la Transition Energétique.

 

Autoconsommation collective - un accompagnement pas à pas

En 2022, Hespul a accompagné l'école d'ingénieurs Grenoble INP et le laboratoire G2Elab pour l’étude et la mise en place d’une installation photovoltaïque de 183 kWc en toiture du bâtiment GreEn-ER situé sur le polygone scientifique de Grenoble. De plus, Hespul a été missionnée pour effectuer la demande de raccordement au réseau de cette installation auprès du gestionnaire du réseau public de distribution de Grenoble, la société GreenAlp, filiale du groupe GEG.

Enfin, Hespul a été chargée de la mise en place de la convention d’autoconsommation collective permettant à d’autres bâtiments de Grenoble INP de bénéficier des excédents de production de cette installation photovoltaïque.

 

Des professionnels formés pour accompagner la transition

2022 a confirmé le souhait des professionnels de se former et de monter en compétences sur les sujets liés au PV et au raccordement au réseau électrique.

Hespul a délivré 31 formations allant de la conception à l’exploitation de centrales PV, et formé 366 professionnels des secteurs public et privé. Ce public varié comprend des élus, des chargés de projets énergie, des conseillers financiers, des chargés d’exploitation, des conseillers énergie, des formateurs, ou encore des collectifs citoyens… Cela représente une hausse de 10% des heures de formations proposées et une augmentation de 15 % du nombre de personnes formées par rapport à l'année 2021.

Cette progression a été possible grâce à la mobilisation de 8 formateurs et du réseau de partenaires sur lequel Hespul s’appuie pour diffuser son expertise dont l’INES Plateforme Formation & Évaluation, FORMAPELEC, la FNCCR, l'Institut négaWatt et l'ASDER.

 

Hespul plus que jamais au cœur des réseaux !

Du fait de son histoire, de son expertise métier et de son positionnement d’intérêt général, Hespul est un acteur reconnu au carrefour des ONG, des professionnels de l’énergie et des collectivités locales engagées dans la transition énergétique. Outre ses activités traditionnelles de plaidoyer au sein du CLER-réseau pour la transition énergétique et du Réseau-Action-Climat, Hespul a largement contribué en 2022 à l’élaboration du Photoscope, outil d'aide au positionnement sur les projets de parcs PV au sol publié par FNE, et au Guide à destination des porteurs de projets PV au sol en cours de rédaction par le WWF.

Des actions en partie réalisées dans le cadre du Centre national de ressources sur le photovoltaïque et son intégration au réseau électrique.

 

 

Rendre la transition énergétique possible et désirable

 


Capitaliser les connaissances et mettre en avant les bonnes pratiques.
Diffuser les savoirs par la vulgarisation et l'appropriation de l'information sur la transition énergétique.
Favoriser les collaborations par la mise en réseaux.

 

 

Outil "Info ou Intox" : Démêler le vrai du faux du photovoltaïque

Fréquemment sollicitée par le grand public, les collectivités et les professionnels autour de questions sur le photovoltaïque, l'équipe d'Hespul a conçu une boîte à outils "Info ou Intox sur le photovoltaïque". Mise à disposition en 2022, celle-ci continue d'être diffusée. Elle contient 11 cartes questions/réponses et 5 fiches synthétiques qui s'articulent autour des thématiques de l'énergie, des systèmes électriques, de l'environnement, de l'économie et des acteurs des territoires. Ces supports permettent de présenter à des élus les valeurs ajoutées du photovoltaïque pour leur territoire, de donner des éléments clés de compréhension à des particuliers sur le fonctionnement d'une installation et sur l'intérêt d'être raccordé au réseau, et de partager une vision positive sur le photovoltaïque et sa place indispensable dans le mix électrique d’aujourd’hui et de demain. En 2022, près de 500 utilisateurs ont téléchargé ces ressources, une cinquantaine ont participé à un atelier ou webinaire de prise en main de l'outil et 275 personnes ont pu être sensibilisées sur stand où lors d'un événement.

> L'outil est proposé en téléchargement gratuit.

Un projet réalisé dans le cadre du Centre national de ressources sur le photovoltaïque et son intégration au réseau électrique.

 

Les 30 ans du premier raccordement au réseau...

2022 fut l'année d'un grand anniversaire : celui des 30 ans de la première installation photovoltaïque raccordée au réseau électrique en France ! Le projet fondateur d'Hespul, qui en fut l'architecte !

Pour fêter ce double anniversaire, Hespul a organisé en juin 2022 une journée de célébration du photovoltaïque : conférence, ateliers, visites de site PV et moment festif et convivial. Une journée consacrée à une rétrospective des 30 dernières années, un état des lieux de la filière en France et en Europe aujourd'hui, ainsi qu’un éclairage sur ses perspectives pour les 30 prochaines années.

Vous avez été près de 180 professionnels de la filière, élus, partenaires et sympathisants à vous joindre à nous pour cette belle journée de discussions, de réflexion et de célébration !

Un événement co-organisé avec le CLER-Réseau pour la transition énergétique et sponsorisé par SMA et Boralex.

 

Mise en place de l'absorption de réactif : communication et pédagogie

L'absorption de la puissance réactive par les installations photovoltaïques est un levier d'accélération de la transition énergétique ! Cela permet de libérer une capacité d'accueil supplémentaire sur le réseau électrique sans avoir recours à la réalisation de travaux, parfois coûteux et longs.

Portée depuis des années par l'association Hespul, cette mesure a été discutée durant 3 ans dans le cadre d'un groupe de travail mis en place par Enedis. Depuis, le 1er février 2023, toutes les nouvelles installations PV raccordées en basse tension doivent appliquer cette nouvelle consigne concernant la puissance réactive.

Afin d'accompagner cette mesure, Hespul a rédigé un article pédagogique et a organisé un webinaire (plus de 300 personnes inscrites et plus de 1000 vues depuis en rediffusion). Ces supports ont permis de faciliter la compréhension des enjeux et l'intérêt de cette évolution des exigences de raccordement.

À l'occasion de l'entrée en vigueur de cette disposition, Hespul et Enedis ont co-signé un communiqué de presse pour porter plus largement l'information.

Un projet mener à bien dans le cadre du Centre national de ressources sur le photovoltaïque et son intégration au réseau électrique.

 

Climatubers, partage ton récit du climat

Le climat, un sujet réservé aux experts ? La vidéo, un savoir-faire peu accessible ? Pas du tout, et nous le prouvons !

À l'Alliance française et à la MJC de La Duchère, nous avons accompagné des participants néophytes sur quelques ateliers. Le résultat : deux vidéos qui portent les questionnements et les recherches de ces apprentis Climatubers. "Numérique et environnement" et "Climat : la Duchère s'interroge" sont deux exemples de vidéos participatives, une méthodologie qu'Hespul met en œuvre dans le cadre du projet européen Climatubers. Ses principes : accompagner les participants de l'idée à la diffusion en 5 étapes, se concentrer sur le message plus que sur la technique, utiliser la vidéo pour contribuer à la justice sociale et environnementale, susciter le débat citoyen. Avec les autres pays partenaires, ce sont au total 19 vidéos qui ont été mises en ligne !

Ainsi en 2023, le projet se poursuit avec des projections publiques de ces vidéos et la création de modules d'e-learning pour partager la méthodologie et nos retours d'expérience.

Climatubers est un projet financé par l'Union européenne à travers le programme Erasmus +, ainsi que par la Métropole de Lyon.

 

Inauguration du parc éolien du Beaujolais Vert

Depuis plus de trois ans, Hespul - experte en matière de pédagogie et de sensibilisation sur les questions d’énergie - organise des visites commentées du parc éolien du Beaujolais Vert. Ces visites s'adressent notamment au grand public, aux scolaires et aux centres sociaux.

L’inauguration de ce parc, en service depuis le 1er janvier 2021, a eu lieu le 29 septembre 2022. Ce fut l’occasion d’une rencontre des animateur·ices d’Hespul avec les élus du territoire et les riverains, prolongée par une visite scolaire particulièrement appréciée du fait de la présence des techniciens de maintenance d’EDF-Renouvelables qui ont pu parler de leur métier aux enfants.

Un projet réalisé dans le cadre d’une convention de partenariat avec EDF-Renouvelables.

 

Photovoltaïque à l'école : les élèves conçoivent un panneau d'information

L'école Jules Ferry du quartier Bel Air à St Priest est équipée d'une installation photovoltaïque citoyenne depuis 2021. En partenariat avec l'association Toits en Transition qui est à l'origine de ce beau projet, Hespul a accompagné 2 classes de CM1. L'objectif : créer un panneau à accrocher aux grilles de l'école pour informer parents et passants sur cette toiture photovoltaïque. En quelques séances, les petits experts de l'énergie solaire sont devenus incollables sur l'effet photovoltaïque, la fabrication des modules et les détails de l'équipement de leur école.

Un projet partenarial réussi qui a impliqué, au-delà des élèves dans le rôle principal, l'équipe éducative, la mairie, la métropole et nous autres associations. L'inauguration du panneau a été l'occasion de tous nous rassembler pour un final festif !

HESPUL ET SES SATELLITES

 

Afin de consolider son modèle économique et social tout en optimisant ses ressources, Hespul s’est entourée de deux structures satellites qui, bien que rendant plus complexe la gestion des activités, répondent à la nécessité de concilier efficacité et contraintes fiscales ou juridiques.

 

 

La Société par Actions Simplifiée (SAS) Épices Énergie a été créée en 2010 en vue de commercialiser un outil de surveillance des systèmes PV. L'outil a été développé par Hespul pour ses propres besoins, mais avec la conviction qu'il était en mesure de trouver sa place dans un marché tout juste naissant. Il répond ainsi à un souhait partagé de diversification des sources de financement des activités de l’association, dans l’objectif d’assurer à la fois son indépendance et sa pérennité.

Plus de 10 ans plus tard, la société dont Hespul est restée l’actionnaire majoritaire, après l’entrée au capital d’Enercoop en 2016 et de Sergies en 2022, a fait de sa plateforme web une solution efficace et peu coûteuse d’assistance à l’exploitation de parcs de production d’électricité photovoltaïque, éolienne et hydraulique. Elle compte parmi les leaders du marché français.

À l’origine particulièrement adapté au monde des collectivités locales et des projets citoyens, qui ont à gérer des parcs hétérogènes en technologie et en puissance, l’outil Épices offre aujourd'hui une palette de fonctionnalités toujours plus grande à un nombre de producteurs de taille et de nature diverses.

 

GEDERRA est un groupement d'employeurs dont l'objet principal est la mutualisation de l'emploi pour ses adhérents, acteurs de la Transition Énergétique et de l'Économie Sociale et Solidaire. Hespul a créé le Groupement d’Employeurs en 1998 pour pouvoir bénéficier de la mise à disposition d’un ingénieur à mi-temps à une époque où les capacités financières de l’association étaient limitées. Le groupement d’employeurs – outil puissant d’optimisation des ressources humaines – a été utilisé de façon ponctuelle jusqu’en 2015 (2 ETP), puis plus largement à partir de 2016 (12 ETP).

En 2022, le groupement d'employeurs rassemble 9 structures aux statuts variés : l'Agence Locale de l'Énergie et du Climat de la Métropole de Lyon (ALEC), l'Agence Locale de la Transition Énergétique du Rhône (ALTE69), la SAS Dorémi, la SAS Épices Énergie, l'association Hespul, l'association et l'institut négaWatt, Solarcoop et les Centrales Villageoises de la Région de Condrieu. Il employait, en 2022, 58 équivalents temps plein.

HESPUL AU CŒUR DES RESEAUX

L'association négaWatt est à l’origine des scénarios du même nom qui ont permis de démontrer la faisabilité d’un système énergétique “100% renouvelable” pour la France en 2050 en s’appuyant sur le triptyque “sobriété, efficacité, renouvelables”. N’étant composée que de personnes physiques, Hespul en tant que telle ne peut pas en être membre, mais les liens entre les deux structures sont à la fois anciens, profonds et réciproquement inspirants.

En effet, sollicité initialement pour ses connaissances sur la filière photovoltaïque issues de tout le travail du pôle Photovoltaïque d’Hespul, Marc Jedliczka en est devenu l’un des “compagnons” contribuant aux travaux de prospectives et l’un de ses porte-paroles. Par ailleurs, bon nombre de salarié·es d’Hespul sont adhérent·es à titre individuel de négaWatt et participent régulièrement à la vie de l’association, plusieurs sont même devenu·es des “ambassadeur·rices” formé·es et habilité·es à présenter le scénario en public.

Bien que formulée différemment dans ses statuts, la mise en œuvre de la démarche et du scénario négaWatt est l’un des fondements de l’objet social d’Hespul et imprègne très largement l’ensemble de ses activités.

 

Hespul est membre du CLER depuis 1995 et assure la vice‑présidence en la personne de son directeur Marc Jedliczka depuis le début des années 2000. Le CLER est un réseau national particulièrement actif pour la promotion du volet territorial de la transition énergétique et garantit une fonction importante de plaidoyer auprès des pouvoirs publics.

Le CLER siège à ce titre dans diverses instances permanentes comme le Conseil Supérieur de l’Énergie, ou temporaires comme les groupes de travail ou de concertation mis en place au niveau national par le ministère de l’écologie ou l’ADEME et participe à de nombreux rendez-vous institutionnels.

Il est également membre du “Conseil TEPOS”, l’organe de réflexion prospective des territoires, notamment ruraux, engagés dans une transition énergétique ambitieuse visant l’autonomie énergétique à l’horizon 2050. Ils ont choisi en 2015 de se rattacher au CLER plutôt que de créer leur propre réseau.

Ces activités, alimentées par le retour d’expérience de l’ensemble de l’équipe salariée et rendues possibles par l’organisation très horizontale d’Hespul, contribuent en retour à la reconnaissance du rôle moteur d’Hespul et à la réputation de sérieux et de concret de son action protéiforme.

 

MOBILISEZ-VOUS AVEC NOUS !

 


Adhérez à l'association,
Faites un don,
Ou devenez mécènes

pour...

 

 

AFFIRMER
VOTRE ENGAGEMENT POUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

 

 

CONTRIBUER
À UN PROJET
DE SOCIÉTÉ

 

 

PARTICIPER
AUX TEMPS FORTS
DE L'ASSOCIATION

 

 

S'INFORMER
SUR NOS PROJETS
ET ACTIVITÉS

 

 

SOUTENIR
FINANCIÈREMENT
NOS ACTIONS

 

📍14, place Jules Ferry, 69006 Lyon,
📞 +33 (0)4 37 47 80 90
📥 info@hespul.org
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook, Twitter

Crédits photographiques (hors mentions) : © Hespul