Vers des Territoires à Énergie POSitive

bv hespul

Fournir 100% des besoins énergétiques d’un territoire (chaleur, électricité, mobilité) à partir des ressources renouvelables peut-il devenir une réalité?

Inspirée par les exemples de nos voisins allemands, la démarche des Territoires à Énergie POSitive est en marche sur le département du Rhône. HESPUL est honorée d’accompagner le Beaujolais Vert dans ce projet d’envergure en contribuant notamment à l’évaluation du potentiel en ressource renouvelable.
Comme de nombreux territoires ruraux en zone de montagne, le Beaujolais Vert consomme d’importantes quantités d’énergie pour le chauffage des bâtiments, le déplacement de personnes et de marchandises, mais également en raison de la présence de sites industriels majeurs.
Un gisement important d’économie d’énergie existe cependant de 30 à 60 % suivant les secteurs : rénovation thermique des bâtiments, amélioration de l’éclairage public, incitation au covoiturage, au télétravail et au déplacement multimodale, optimisation de process industriels…

concommation energie du territoire
En parallèle de la réduction des besoins énergétiques, la mobilisation des ressources renouvelables permettrait au territoire d’atteindre une quasi autonomie énergétique à l’horizon 2050.
Le développement des filières bois-énergie, bois construction, éolien, biogaz ou  photovoltaïque pourrait, à l’avenir, constituer les principales sources de production renouvelable du territoire et ainsi contribuer à dynamiser l’économie locale.

Capture d’écran 2014-05-02 à 10.58.32

Plus d’infos  dans l’Étude de Potentiel Énergie Renouvelable disponible prochainement sur le site du Beaujolais Vert.