THE4BEES – Bâtiments : changements de comportements et numérique au service de l’efficacité énergétique

the4bees

Partant du constat que «l’énergie est consommée par des usagers plutôt que par des bâtiments», le projet européen THE4BEES, dont RAEE et Hespul sont les partenaires français, vise à impliquer et inciter les usagers de bâtiments à la diminution des consommations d’énergie avec le support du numérique.

Lancé en décembre 2015 pour une durée de trois ans, le projet consiste à faire imaginer à un groupe d’usagers et de gestionnaires, un dispositif d’information sur les consommations d’énergie du bâtiment et de connaissance des pratiques à opérer pour généraliser des comportements plus sobres en énergie.

Ce dispositif, basé sur des interfaces numériques, sera créé en organisant des «Living labs», autrement dit des ateliers de travail collaboratifs constitués des différentes parties prenantes du projet : usagers, gestionnaires de bâtiments, décideurs publics, entreprises spécialisées en Technologies d’Information et de Communication (TIC), spécialistes en psychologie sociale, designers…

THE4BEES s’adresse aux usagers de bâtiments publics ou privés, qu’ils soient résidents de logements sociaux, qu’ils fréquentent des espaces de coworking, salariés d’entreprises, étudiants et personnels d’établissements d’enseignement, employés d’administrations publiques ou gestionnaires de refuges de montagne. Sept sites pilotes ont été identifiés au niveau européen.
En France, c’est en Auvergne-Rhône-Alpes que deux lycées, une collectivité et un bailleur social seront impliqués dans le projet porté par RAEE et Hespul.

RAEE, en accord avec le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes qui soutient le projet,  travaille avec deux lycées pilotes : la cité scolaire Picasso-Aragon à Givors et le lycée Condorcet à Saint-Priest.
 Les élèves et équipes d’encadrement seront partie prenante de l’étude, la création et la fabrication du dispositif pour les lycées. 

Le projet The4BEES apporte aux lycées des moyens humains, techniques et financiers à travers :

  • La mise à disposition de temps de RAEE pour le pilotage et l’accompagnement logistique, technique… ainsi que de l’université Lumière 2 pour des apports en psychologie sociale ;
  • La gestion de la plateforme de données et l’achat des capteurs ou des pièces pour concevoir les outils numériques et le dispositif de communication ;
  • L’apport de méthodologies pour l’organisation des « living lab ».

Hespul qui interviendra en complément à une échelle plus large ou sur les autres cibles (bailleur social, collectivité) est en charge de la communication sur le projet au niveau européen.

EU_flagContribution de l’Union Européenne sur Fonds FEDER à hauteur de 2.290.449 €

Plus d’info…