RETOUR D’EXPERIENCES : voyage d’étude dans le Vorarlberg en Autriche

Vorarlberg hespul

« Rien ne peut remplacer la découverte sur place » citation extraite de l’avertissement au lecteur dans L’architecture écologique du Vorarlberg par Dominique Gauzin Muller.

HESPUL et Ikos Consultant ont accompagné une délégation d’une quarantaine de personnes du 19 au 21 mars 2015 pour un voyage d’étude de 3 jours dans le Vorarlberg. Dans cette région autrichienne, le développement durable et la performance énergétique comptent parmi les moteurs du développement économique.

Que retenir du séjour ?

 

Retour vers le futur

C’est un peu le sentiment qui nous habitait lorsque nous visitions le centre communal de Ludesch, bâtiment passif, dont la majorité des consommations sont couvertes par des énergies renouvelables et dont l’originalité programmatique mêlait concertation et approche holistique de l’équipe de maîtrise d’oeuvre. Centre communal dont l’analyse des besoins fût menée fin des années 90 et le programme rédigé en 2000, il y a 15 ans !

De la complexité de faire simple

C’est à Lustenau, lors de la visite du bâtiment dit 22 – 26 de l’agence BAUMSCHLAGER et EBERLE, que nous avons découvert le passif réinventé en visitant un bâtiment qui se passe de chauffage, de climatisation et de ventilation mécanique et permanente, pour être maintenu entre 22 et 26 °C toute l’année. Derrière la simplicité déconcertante de ce programme se cache évidemment beaucoup d’ingénierie, d’intelligence et d’audace.

Quelle est la recette à appliquer de retour chez nous ?

Déjà ce voyage nous aura à tous permis de voir que la France n’est pas fondamentalement en retard sur tous les plans et qu’ils existent de nombreux exemples de bâtiments performants, alliant efficacité énergétique, emploi des énergies renouvelables et création architecturale originale. Néanmoins, nous restons interrogatifs sur la dynamique en cours dans ce land de 400 000 habitants qui investit chaque année 145 M€ dans la performance énergétique de ses bâtiments pour appliquer son propre référentiel « ecopass »  et générer ainsi 550 M€ de chiffre d’affaire dans le secteur, ce qui correspond à 329 €/an/habitant.
Point d’interrogation qui donnera certainement envie aux différents acteurs investit dans des programmes de rénovation énergétique sur leur territoire de creuser la question de ce modèle économique qui permet une telle massification. HESPUL espère pouvoir aider les territoires à creuser le sujet !

Vorarlberg_mars2015 hespul

 

Les échanges et la mixité du groupe, acteurs de la construction (architectes, bureaux d’études, techniciens, entreprises) et élus et techniciens de collectivités territoriales ont constitué en soi un succès. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale la parole était libre et chacun a pu apprendre de l’expérience et du point de vue de l’autre. Et si tous avaient tant à dire et partager c’est parce que le programme concocté, riche, dense et rythmé s’est déroulé comme prévu. Lisa Devisscher architecte et consultante, notre guide sur place, assurait une traduction pour notre groupe francophone, au travers de :

  • la visite de nombreux bâtiments où la performance énergétique n’avait d’égal que l’élégance architecturale,
  • plusieurs rencontres avec l’institut de l’énergie du Vorarlberg, des élus locaux afin de comprendre leur démarche, leur méthode et leur stratégie territoriale.

Dominique Gauzin Muller, architecte de renommée internationale, rédactrice en chef du magazine EK/Ecologik et spécialiste du Vorarlberg nous a présenté les spécificités de la création architecturale en France au regard de l’influence du Vorarlberg et nous avons assisté à l’inauguration de son exposition. A cette occasion le ministère de la culture du Land a distingué Dominique, lors d’une cérémonie riche en émotions, pour l’ensemble de son travail sur le Vorarlberg et particulièrement sur le rapprochement entre la création architecturale de nos deux pays. (lien pour les germanophones).

Tout au long du voyage, Emeric Truchet de FIBRA a ponctué les trajets en bus par des présentations très instructives sur les techniques de bois construction, toute forme et toute hauteur. La visite de la Life Cycle Tower à Dornbirn, une tour de 8 étages tout en bois, nous a donné à voir un exemple concret en la matière.