MÉTHODO – Retour sur le projet ISEUT : Interaction des Stratégies Énergétiques & Urbaines Territoriales

ISEUT

Le projet Interaction des Stratégies Énergétiques & Urbaines Territoriales – ISEUT vient de se terminer en livrant ses conclusions. Il s’agissait d’un travail de recherche de 2 ans, réalisé pour le compte de l’ADEME et mené par une équipe pluridisciplinaire.

L’équipe comprenait : la société Artelys (pilotage du projet), le cabinet d’urbanisme EAU (Économie Aménagement Urbanisme), AUDELOR (Agence d’urbanisme et de développement économique du Pays de Lorient) et Hespul.

Un guide méthodologique présente les éléments de résultats pour construire conjointement les démarches de planification urbaine (SCOT et PLU) et énergétique (PCAET). Il s’appuie sur le constat que l’interaction entre systèmes urbain et énergétique s’opère à 3 niveaux d’échelle : les bâtiments, les formes urbaines et les réseaux.

Il ressort du projet ISEUT les principales conclusions suivantes :

  • L’approche par les formes urbaines ne permet pas, à ce jour, de diagnostiquer un profil énergétique. Celui-ci reste déterminé à l’échelle du bâtiment (typologie et année de construction).
  • L’approche par densité énergétique des formes urbaines, permet de caractériser les zones de développement de réseaux de chaleur pour l’agglomération.
  • L’approche par les formes urbaines permet l’analyse comparée de programmes d’actions d’efficacité énergétique, en déterminant une scénarisation territoriale en fonction d’indicateurs économiques et de contraintes règlementaires énergie-climat.

Contact au sein d’Hespul : Benjamin GIRON, chargé de projet Énergie & Urbanisme

Télécharger la synthèse ISEUT

Télécharger le guide méthodologique ISEUT