PUBLICATION – Rapport d’activité 2016 d’Hespul – Tout savoir sur nos activités et nos ambitions !

rapport activité Hespul

Plus que jamais, la transition comme horizon… Édito de notre Président, Paul Coste. Si vous préférez une présentation animée ou une conférence gesticulée, l’équipe se tient à votre disposition pour échanger sur les projets et envisager de nouveaux partenariats.

Il n’aura pas fallu un an pour que l’optimisme qui avait prévalu lors de la COP 21 à Paris fin 2015 retombe avec l’arrivée à la présidence des États-Unis d’un climato-sceptique avéré qui n’a jamais fait mystère de sa volonté de remettre en cause tous les engagements de son prédécesseur en matière de lutte contre les changements climatiques et de transition énergétique.

Télécharger le rapport d’activité 2016

Pour qui a pris conscience des enjeux vitaux pour l’humanité qui se cachent derrière ces mots, cet accident de parcours contre lequel des villes et des États fédérés ont vigoureusement réagi ne doit pas nous inciter à verser dans un aquoibonisme qui ne ferait qu’empirer les choses. Il doit au contraire nous renforcer dans notre conviction que c’est sur le terrain, au cœur des territoires, chaque jour et dans tous les domaines de la vie quotidienne des citoyens, des entreprises et des collectivités que la bataille se joue et qu’elle est loin d’être perdue d’avance.

En France, la loi sur la transition énergétique, ambitieuse par ses objectifs mais timorée par ses moyens, laisse un goût d’inachevé, et on ne peut pas dire que l’appétence des exécutifs régionaux pour leur nouvelle responsabilité de « chef de file de la transition énergétique » soit équitablement partagée : en témoigne la réduction de 25% du budget alloué aux associations rhonalpines porteuses du service d’Espace-info-énergie.

Face à ce qui a été un cataclysme pour certaines structures, la dynamique des territoires urbains comme ruraux qu’Hespul accompagne à un titre ou un autre, que ce soit dans le cadre d’une convention, d’un programme européen ou d’une prestation en groupement, n’a fort heureusement pas faibli et permis de passer le grain sans trop de dégât.

Dans un contexte incertain, les acteurs engagées dans cette course de fond ont compris la nécessité d’adapter leurs pratiques et d’utiliser au mieux les opportunités d’aujourd’hui pour inscrire le mouvement dans la durée : en témoigne l’élargissement stratégique de GEDERRA, le groupement d’employeurs qu’Hespul avait créé pour embaucher son premier salarié en 1998, qui gère désormais une vingtaine de salariés et rassemble pas moins de sept employeurs, associations et PME, dans l’attente du huitième qui sera une collectivité locale porteuse d’un « TEPOS-TEPCV »: un signe qui ne trompe pas…

Cette nécessité d’adaptation à un environnement qui bouge s’est aussi traduite dans l’organisation interne de l’équipe salariée à travers la création d’un 6ème pôle (Informatique), par essaimage du pôle Support devenu trop gros, et plus encore par la relance du processus de réflexion sur le projet associatif et la gouvernance de l’association qui s’est concrétisé au printemps 2016 par un voyage d’étude/séminaire aux Pays-Bas.

Une belle occasion pour la quasi-totalité des salariés et du Bureau de produire ensemble dans un cadre aussi chaleureux que dépaysant, de la matière qui pourra alimenter une suite qui pourrait produire ses effets dès 2017.

Paul Coste, Président

Télécharger le rapport d’activité 2016