[PARTENARIAT] Hespul et Enedis s’engagent pour le développement de la production photovoltaïque en France

Enedis et l’Association Hespul signent un partenariat visant à favoriser le développement de la production photovoltaïque en France, développement qui passe par son insertion harmonieuse dans le réseau public de distribution basse tension géré par Enedis sur 95% du territoire métropolitain.

Les travaux et résultats de cette collaboration seront publiés et mis à disposition des acteurs économiques, associatifs, autorités concédantes et pouvoirs publics dans leur ensemble.

Les réseaux électriques au cœur de la transition énergétique

La transition énergétique est le passage d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies polluantes et épuisables à une société plus sobre et plus écologique. Outre les économies d’énergies, les solutions passent par l’optimisation de nos systèmes de production et par l’utilisation accrue des énergies renouvelables, parmi lesquelles l’éolien et le photovoltaïque.

La loi de transition énergétique prévoit de porter la part de production d’énergie électrique de source renouvelable à 40% d’ici 2030. Fin 2018, la puissance installée en photovoltaïque était de 8,4 GW, elle sera presque 3 fois plus importante d’ici 2023 (20,2 GW) et 5 fois plus en 2030 (40 GW). Un véritable défi collectif dans lequel le rôle des réseaux électriques est incontournable.

95% des installations d’énergies renouvelables sont aujourd’hui raccordées au réseau public de distribution d’électricité opéré par Enedis. En 10 ans, Enedis a su répondre à la demande croissante de raccordements, tout en garantissant la qualité d’alimentation du pays. Le réseau doit poursuivre son adaptation pour être en mesure d’accueillir l’essor de la production de ces énergies, avec des installations nombreuses, de taille et de puissance différente, réparties sur l’ensemble du territoire national.

Etre au rendez-vous des objectifs 2030 nécessitera de nouveaux investissements et la recherche de solutions innovantes co-construites avec tous les acteurs du domaine de l’énergie permettant d’en maîtriser les coûts pour les opérateurs et pour la collectivité nationale dans son ensemble.

Un partenariat d’intérêt général pour améliorer le raccordement photovoltaïque

C’est dans ce cadre qu’Hespul, association nationale qui assure des missions d’intérêt général avec le soutien de l’ADEME, et Enedis, entreprise nationale de service public, nouent cette collaboration en matière de développement et de raccordement des installations photovoltaïques basse tension.

Anne Cambon Chancrogne, Présidente d’Hespul et Christian Buchel, membre du Directoire d’Enedis, Directeur Clients & Territoires – Europe ont officialisé ce partenariat par la signature aujourd’hui d’une convention à Lyon : impact de la mise en œuvre des cadastres solaires (cartographies étudiant la quantité d’énergie solaire reçue par les toitures en fonction de leur orientation) sur les réseaux de distribution, recherche de solutions favorisant le développement de projets photovoltaïques concomitants sur un territoire défini, recherche de nouvelles solutions de pilotage des installations photovoltaïques en basse tension grâce au compteur nouvelle génération Linky, etc., autant d’axes de recherche qu’Hespul et Enedis lanceront durant les 3 prochaines années.

Les travaux, études et résultats seront partagés en toute transparence avec les membres du Comité de Concertation des Producteurs, puis régulièrement rendus publics afin que chaque acteur engagé dans le développement des énergies renouvelables en bénéficie, pour faire face au défi commun qu’est la réussite de la transition énergétique.