NOTE DE POSITIONNEMENT – Autoconsommation de la production photovoltaïque – Septembre 2017

Capture d’écran 2017-09-19 à 09.15.14

Dans le cadre de sa contribution aux ateliers de la CRE dont l’objectif est d’identifier les enjeux liés au développement des différents modes d’autoconsommation (individuelle, partielle, collective…), l’équipe d’Hespul publie une note de positionnement sur cette question.

L’accumulation de contraintes clairement discriminatoires à l’encontre de la filière photovoltaïque — qui continue à subir les conséquences d’une bulle spéculative dont elle n’était pourtant pas responsable — conduit des maîtres d’ouvrages de plus en plus nombreux à se détourner de l’obligation d’achat et à opter pour un branchement en autoconsommation totale (sans d’injection des excédents) dans l’espoir de trouver un équilibre économique, même précaire.

Ceci doit conduire à relativiser la vision d’un développement prétendument « spontané » de l’autoconsommation qui n’est pas tiré par un coût de production inférieure au prix de vente de l’électricité en soutirage, comme c’est le cas dans d’autres pays. On peut également y trouver une explication à la logique très fortement individualiste voire « anti-système » dans lequel ce développement se fait, en réaction au sentiment de rejet.

Télécharger la note de positionnement